Moyens financiers

La subvention aux activités sociales, sportives et culturelles.

Elle représente 1,721% de la masse salariale brute nationale. Cette dotation est versée par la SNCF aux Comités d’établissement qui, à leur tour en reversent 34,10 % au CCGPF pour lui permettre d’assurer la gestion des activités sociales à caractère national.

L’ensemble des organisations syndicales demande à ce que cette subvention soit portée à 3 % de la masse salariale brute et à 1 % du montant des retraites et des pensions. En effet, si les retraités bénéficient des activités proposées par les CE et le CCGPF, ces instances ne perçoivent aucune aide pour eux.

 

La dotation de fonctionnement

Elle est équivalente à 0,2 % de la masse salariale brute nationale. Elle permet d’assurer le fonctionnement, ainsi que l’activité économique du CCGPF.

Les Comités d’établissement sont les interlocuteurs privilégiés des cheminots.

Toutefois, certains d’entre eux (CE Epic SNCF, CE Ingénierie et Projets, CE Siège SNCF Réseau, CE Gare et Connexions, CE Siège SNCF Mobilités) n’ont pas souhaité mutualiser les activités sociales avec les CE de proximité. Par conséquent, ils assurent directement le traitement des dossiers de leurs cheminots.