L’enfance-jeunesse : l’esprit colos

Alors qu’en enfant sur trois n’a pas droit aux vacances en France, le CCGPF a fait du secteur enfance-jeunesse une priorité. Chaque année, il permet à 15 000 jeunes de 4 à 17 ans de partir.

 

Se reposer, se détendre, se faire des amis, aller de découverte en découverte, élargir ses horizons… Les vacances sont un temps privilégié d’enrichissement et d’épanouissement dans l’éducation des enfants et des jeunes. À condition qu’ils puissent partir. Pour offrir cette chance à tous, le CCGPF a fait des vacances une priorité. Avec 10 millions d’euros, le budget de l’enfance/jeunesse représente le premier poste budgétaire du CCGPF.

Un projet éducatif pour qu’ils s’épanouissent

Envoyer vos enfants dans un séjour organisé par le CCGPF, c’est l’assurance de leur permettre de vivre des moments inoubliables. L’organisation et le contenu des séjours reposent sur un projet éducatif. Ce document définit les valeurs et les orientations autour desquelles s’articule l’action du CCGPF. Il repose sur les valeurs de paix et de tolérance, propres aux mouvements social et syndical.

Dans ses colos, le CCGPF développe l’épanouissement du jeune dans un cadre collectif. Enfants et ados apprennent à vivre ensemble. Chaque séjour s’articule autour d’une dominante culturelle (mode, arts du cirque, manga… ), sportive (équitation, escalade…), ou de découverte d’un pays à travers un séjour itinérant. Nous refusons le postulat selon lequel il y aurait des enfants doués et les autres. Notre démarche repose sur le plaisir de la découverte et le dépassement de soi. Dans nos colos, on ne consomme pas des activités, on vit pleinement une pratique sportive ou culturelle ou un voyage. Jamais, au CCGPF ce séjour ne sera confondu avec un stage intensif qui serait réservé à une élite et qui aurait comme objectif la remise d’un diplôme. C’est tout le reste qui est le plus important.

Et c’est “ce plus important” qui est le plus difficile à matérialiser:
● apprendre à ne rien faire pour se reposer.
● passer du temps en groupe pour mieux se respecter.
● oublier le plateau de la cantine pour partager un plat collectif.
● ranger son portable pour jouer et discuter “en live” avec ses amis du moment.

 

Le CCGPF propose chaque année un thème pédagogique qui sert de fil conducteur aux animations et permet aux enfants d’appréhender à leur hauteur le monde.