Charte des Villages-Vacances

Les vacances en famille représentent un moment privilégié, pour les parents comme pour les enfants. Elles sont synonymes de retrouvailles, de partage et de découvertes à vivre ensemble ou séparément.

Le CCGPF et les équipes des villages de vacances s’engagent auprès des familles et des enfants à tout faire pour leur assurer un accueil adapté et des vacances réussies.

Nos vacanciers, jeunes cheminots, familles, actifs ou retraités, manifestent de plus en plus d’intérêts pour nos villages grâce aux efforts constants du CCGPF pour rénover, créer, dans le seul but d’améliorer la qualité de nos prestations.

Afin de profiter au maximum de vos vacances dans les meilleures conditions, voici quelques règles de bon fonctionnement qui vous permettront de faire de vos vacances un moment privilégié à la découverte des autres et d’une région. Elles n’ont d’autre raison que de garantir la tranquillité et la sécurité de tous.

Chez nous, c’est chez vous…

 

Article 1 – Conditions d’accès

Nos établissements sont exclusivement réservés :

  • aux cheminots, actifs et retraités, et aux membres du personnel des filiales SNCF ayant passé une convention avec le CCGPF ;
  • aux salariés des CASI, CSE et CCGPF ainsi qu’à leurs ayants droit ;
  • aux associations, groupes de cheminots, CASI, qui peuvent également séjourner dans les villages après avoir passé des accords avec le CCGPF.

Une carte d’identité professionnelle sera demandée à l’arrivée.

 

 

Article 2 – Mise à disposition des chambres ou gîtes

Les horaires d’arrivée sont établis afin d’accueillir les vacanciers dans les meilleures conditions. Sur l’ensemble des villages, la mise à disposition des hébergements se fait à partir de 16 heures et les départs avant 10 heures. En cas d’arrivée en dehors de ces horaires, merci de contacter directement l’accueil du village.

 

Article 3 – Attribution des hébergements

  • Les hébergements sont attribués en fonction de la composition de chaque famille.
  • Les logements sont répartis de façon totalement aléatoire ; toutefois, des critères objectifs peuvent être pris en considération et ce, dans la limite des possibilités d’accueil.
  • Les chambres ou gîtes ne constituent pas le seul lieu de vie des vacanciers, des espaces collectifs intérieurs et extérieurs ont été spécialement conçus pour les loisirs dans chaque village.

 

 

Article 4 – Capacité des hébergements

L’hébergement attribué aux vacanciers est adapté en fonction des participants inscrits. Le nombre de personnes prévues par chambre doit respecter les réglementations en matière d’hygiène, de sécurité et de salubrité, édictées par la commission locale de sécurité/incendie. Pour des raisons de sécurité, aucun résident supplémentaire ne sera autorisé.

 

 

Article 5 – Navettes

En complément des services collectifs, la plupart des villages de vacances mettent en place des navettes, les jours d’arrivées et de départs. Les horaires de ces Navettes sont établis à l’avance et par groupe. Elles effectuent le transport entre le village de vacances et les transports publics les plus proches.

Les navettes sont :

  • disponibles durant les heures ouvrables : 08h00 à 20h00,
  • soumises à inscription ou demande préalable,
  • payantes (tarifs disponibles à l’accueil)

 

 

Article 6 – Subventions du CCGPF

Chaque personne participant au séjour a bénéficié d’une subvention de la part du CCGPF, et ce, quelque soit son quotient familial. La notion de solidarité doit donc être admise par tous.

 

Article 7 – Matériel de sécurité

La réglementation impose des équipements en matière de sécurité (extincteurs, robinets et lances à incendie, détecteurs de fumée, trappes de désenfumage, etc.). Ces équipements sont spécifiques et onéreux. Ils sont aussi garants de la sécurité de tous. Aucune utilisation abusive ou intempestive ne sera tolérée. Dans le but de garantir le bon état de fonctionnement de ces appareils, des contrôles réguliers, effectués par des organismes d’Etat ou par des entreprises privées, sont réalisés plusieurs fois par an.

 

 

Article 8 – Assurances

Les vacanciers bénéficient, pendant leur séjour, de la garantie responsabilité civile du CCGPF pour tous les dommages corporels ou matériels dont le CCGPF aura été reconnu responsable à l’égard des vacanciers. Il appartient aux vacanciers de souscrire une assurance pour leurs voiture, hébergement ou matériel, les garantissant en matière de responsabilité civile, dommages, vol.

 

 

Article 9 – Vols ou dégradations d’effets personnels

Le CCGPF ne peut être tenu pour responsable des vols ou actes de vandalisme. Les objets ou effets personnels du vacancier relèvent strictement de sa propre responsabilité. Il en est de même pour le véhicule du vacancier.

 

 

Article 10 – Les mineurs

Sur l’ensemble de nos villages, les mineurs restent sous l’entière responsabilité de leurs parents ou des adultes qui les accompagnent, y compris pendant les activités organisées par le CCGPF à l’intérieur du village.

 

 

Article 11 – Tenue et respect des infrastructures

  • Les vacanciers sont tenus de s’abstenir de toute action qui pourrait nuire à la propreté, à l’hygiène et à l’aspect du parc.
  • Les ordures ménagères, les déchets de toute nature, les papiers, doivent être déposés dans les conteneurs à poubelles prévus à cet effet.
  • L’étendage du linge doit rester discret et ne pas gêner les voisins. – Les plantations et décorations florales doivent être respectées.
  • Il est interdit d’abîmer les arbres en coupant des branches.
  • Toute dégradation commise à la végétation, aux clôtures, au sol ou aux installations du parc sera à la charge de son auteur.
  • De la même manière, la propreté des lieux fermés (piscine, accueil, restaurant, hébergement) doit être respectée.

 

Article 12 – Fumeurs et non-fumeurs

Il est formellement interdit de fumer ou de vapoter dans l’ensemble des locaux à usage collectif suivants :

  • salle à manger,
  • salles de spectacle,
  • locaux des activités enfants,
  • bar,
  • coin lecture,
  • chambres.

Une signalisation est prévue à cet effet. Les mégots doivent être déposés dans les cendriers.

 

 

Article 13 – Hébergement et mobilier

L’architecture, l’aménagement et la décoration des villages a été étudiée avec soin afin que l’environnement des vacanciers soit agréable et de qualité. L’hébergement, le matériel et le mobilier sont placés sous la responsabilité de chaque famille. Le principe de la location implique que chaque vacancier fasse le ménage de son logement avant son départ. Une caution est demandée à l’arrivée. Elle sera restituée après contrôle et inventaire. Toute disparition ou dégradation peut être prélevée sur cette caution ou facturée. Le mobilier ne doit pas être sorti des hébergements.

 

 

Article 14 – Restauration

La plupart des villages de vacances offrent un service de restauration. Les repas sont préparés avec soin en tenant compte des conditions d’hygiène et de la réglementation en vigueur. Les régimes ou souhaits spécifiques ne peuvent être pris en compte. Des paniers pique-nique peuvent être disponibles à la demande dans certains villages. Les vacanciers peuvent se renseigner au niveau de l’accueil.

 

 

Article 15 – Parkings

Afin de garantir la quiétude et la sécurité de tous durant le séjour, les voitures ne peuvent pas circuler à l’intérieur de la plupart des villages de vacances. Les véhicules doivent être stationnés dans les parkings prévus à cet effet. Dans le cas où la disposition des lieux ne permet pas l’utilisation de parkings, la circulation des véhicules est réglementée : vitesse réduite (au pas), priorité aux piétons, stationnement circonscrit aux emplacements prévus à cet effet. Les parkings ne sont pas conçus pour accueillir des caravanes ou des camping- cars.

 

 

Article 16 – Piscine

Ouverte tous les jours de 10h à 20h30, la piscine est réservée aux vacanciers. Elle n’est pas surveillée et les enfants restent sous la responsabilité des adultes. Par mesure d’hygiène, il est interdit de pénétrer chaussé à l’intérieur des piscines. Le port du maillot de bain règlementaire est obligatoire. Chaque personne doit obligatoirement passer par le pédiluve et prendre une douche savonnée avant d’accéder aux bassins. L’utilisation de palmes ou jeux de balle sont interdites au sein des piscines, excepté pour les activités mises en place par l’équipe d’animation du village.

 

 

Article 17 – Actes médicaux

Chaque établissement tient à disposition une liste d’infirmières, médecins et autres professionnels de santé. Le choix et le contact de l’un d’entre eux reste de la responsabilité de chaque vacancier. En cas de nécessité, lors des activités proposées aux mineurs par nos animateurs, il sera fait appel immédiatement à un médecin, voire à un service d’urgence. Les frais qui en découleront devront être acquittés par les parents, qui seront informés dès que possible. Le transport vers des antennes médicales n’est pas assuré par les véhicules du village de vacances.

 

 

Article 18 – Animaux domestiques

Pour des raisons d’hygiène et de sécurité, les animaux domestiques ne sont pas acceptés dans les villages vacances, à l’exception des chiens guides pour malvoyants ou personnes handicapées.

 

 

Article 19 – Activités bruyantes

Les villages vacances sont ouverts à toutes les générations. Pour une cohabitation sereine, les vacanciers doivent faire preuve de tolérance, mais aussi de respect. Les nuisances nocturnes ne sont pas tolérées entre 23h et 7h.

Certaines exceptions sont d’usage :

  • à l’occasion des fêtes légales,
  • lors des temps forts organisés par l’équipe d’animation.

Même en dehors de ces lieux et tranches horaires, des manifestations anormalement bruyantes sont considérées comme indésirables. Les activités nocturnes : Elles peuvent exister à condition de ne pas gêner le voisinage. Dans certains villages possédant une discothèque, celle-ci peut fonctionner après minuit.

Les villages de toile et campings : La nature des hébergements nécessite un strict respect de ces conventions.

Les adolescents et les jeunes : Il est rappelé à cette occasion que les mineurs doivent aussi respecter ces usages.

Les parents ou accompagnants seront tenu pour garants.

D’une manière générale : Les villages vacances s’adressent à un public familial.

Il n’est pas possible d’y organiser ou d’y tolérer des festivités fréquentes jusqu’à des heures avancées de la nuit.

 

 

Article 20 – Sécurité au sein des villages

Pour limiter le plus possible les risques de vols et d’intrusion, les villages vacances sont équipés de dispositifs filtrants les entrées. Les portes et portails sont munis de digicodes.

Afin de les rendre les plus efficaces possibles, veuillez :

  • ne pas gêner ou empêcher la fermeture des portes,
  • ne pas divulguer les codes,
  • ne pas forcer les barrières d’’accès etc.

Les vacanciers sont également concernés par l’accès et la présence de personnes extérieures qu’ils pourraient introduire dans l’enceinte des villages, notamment lorsqu’il s’agit d’adolescents. Les vacanciers sont tenus pour responsables des agissements des personnes extérieures qu’ils auraient introduit.

 

 

Article 21 – Le directeur du village

En tant que représentant du Comité central du Groupe public ferroviaire, il mettra tout en oeuvre pour que votre séjour se déroule dans les meilleures conditions. Il est habilité à prendre les mesures nécessaires au respect de ce règlement. Le directeur et ses collaborateurs se tiennent disponibles pour toutes questions ou renseignements supplémentaires.

 

 

Article 22 – Internet

Un espace wifi est aménagé sur chaque village. Les identifiants et mots de passe sont disponibles à l’accueil.

 

 

Article 23 – Taxe de séjour

Les Municipalités sont susceptibles de percevoir une taxe de séjour de la part des vacanciers. Cette dernière est généralement acquittée au moment du départ. Le montant indiqué dans les brochures est celui en vigueur au moment de l’impression de celle-ci. Toutefois, ce montant peut être modifié sur simple décision de la Municipalité. La taxe de séjour s’entend toujours par personne et par nuitée et peut varier en fonction des dates de séjour et de l’âge des participants.

 

 

Article 24 – Infraction à la présente charte

Aucun comportement violent, aucuns propos injurieux, racistes ou menaçants proférés à l’encontre des autres clients ou du personnel ne saura être toléré et entraînera une expulsion immédiate.

Dans ce cas, aucun remboursement n’interviendra. Dans le cas où un vacancier perturberait le séjour des autres usagers ou ne respecterait pas les dispositions du présent règlement intérieur, le directeur pourra, oralement ou par écrit s’il le juge nécessaire, mettre en demeure celui-ci de cesser les troubles.

En cas d’infraction grave ou répétée au règlement intérieur et après mise en demeure par le directeur de s’y conformer, le CCGPF pourra résilier le contrat et expulser le contrevenant sans aucun remboursement, ni dédommagement, ni préavis.

En cas d’infraction grave ou pénale, le directeur pourra faire appel aux forces de l’ordre et/ou résilier expressément le contrat.

 

 

Article 25 – Réclamation séjour

Toute réclamation doit être adressée dans les 30 jours qui suivent le séjour au :

CCGPF – Service Vacances Familiales – 7, rue du Château Landon 75010 Paris ou par mail : svfmail@ccgpfcheminots.com